Plus de 40 animaux d’un zoo de la bande de Gaza évacués

Plus de 40 animaux d’un zoo de la bande de Gaza évacués

Le dimanche 7 avril 2019, plus d’une quarantaine d’animaux du zoo de Rafah, en Palestine, ont été évacués vers la Jordanie. Ce zoo est le plus ancien de la région et se trouve au Sud de la bande de Gaza. Depuis plus d’une décennie, il est handicapé par un blocus strict de la part de l’Égypte et de l’Israël.

43 animaux dans un état de santé alarmant

L’association britannique « Four Paws », responsable de ce transfert, a en effet été choquée de l’état dans lequel se trouvaient les 43 animaux évacués vers la Jordanie. Ils vivaient en effet dans des conditions assez déplorables et apparaissaient amaigris et affaiblis. Cependant, cette situation n’est pas vraiment surprenante, alors que le zoo de Rafah avait déjà fait parler de lui en janvier 2019. Quatre lionceaux y étaient en effet morts de froid quelques jours après leur naissance. C’est également un site qui subit les conséquences d’un blocus très strict sur la bande de Gaza de la part de plusieurs pays, notamment l’Égypte ou l’Israël. Il est tout de même important de noter qu’en dépit de l’état alarmant des différents animaux, notamment des singes, mais aussi des loups ou des lions, leur état est tout de même stable.

Une évacuation difficile à organiser

L’association « Four Paws » a été soutenue par les autorités locales. C’était notamment le cas du Hamas, le mouvement islamiste qui contrôle la région, mais aussi du directeur du zoo. Ce dernier n’avait en effet plus les moyens financiers de subvenir aux besoins de ces animaux, que ce soit en termes de soins ou de nourriture. Cependant, l’opération s’est avérée assez complexe et a dû être reportée. L’évacuation devait en effet avoir lieu fin mars, mais elle n’a pas été possible en raison de la fermeture du point de passage entre la bande de Gaza et l’Israël. Ce dernier est en effet resté fermé pendant une semaine en raison d’une recrudescence des violences entre l’état Hébreu et la bande de Gaza.

Pour l’évacuation, les différents animaux ont reçu des sédatifs et ont été placés dans des camions pour parcourir les 300 kilomètres qui sépare le zoo de Rafah et leur destination en Jordanie. Les animaux ont tout de même dû faire une escale au point de passage, où leurs cages ont été chargées sur de nouveaux camions. D’après Martin Bauer, porte-parole de l’association britannique, cette opération était la plus importante menée par l’association. Elle a également nécessité de très longues négociations avec les différentes parties.

Cette opération prouve une fois encore que les bénévoles agissent très régulièrement en Palestine. C’est aussi le cas du Docteur Tarek Loubani, connu pour ses nombreux efforts pour améliorer les conditions de vie en Palestine, un pays qui s’ouvre de plus en plus à la culture.

Evacuation zoo Rafah Jordanie

Fermer le menu